AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'incroyable Kea, Chasseuse de... [LIBRE]

Aller en bas 
AuteurMessage
Keaki Hachi et Emienn Cho
~Jûunin de Kiri~
~Jûunin de Kiri~
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 23/08/2008
Localisation : Le vent dirige nos pas vers... L'Inconnu.

Ton niveau
Expérience:
10/100  (10/100)
Niveaux du Ninja:
4/14  (4/14)

MessageSujet: L'incroyable Kea, Chasseuse de... [LIBRE]   Dim 24 Aoû - 22:02

[J'essaie un tout nouveau et surtout différent style alors... désoler si c'est mauvais xD Ceci est un test... Cela dit, vous pouvez venir RP avec moi ici-même, j'aimerai beaucoup avec de la Compagnie ! Very Happy­]


…Konoha. Mes pieds s’étaient porter jusque là. Enfin, en apparence… Kayah était responsable de ma venue à Konoha. Le garçon, un peu trop intelligent à mon goût, avait mené quelques recherches pour moi et à mon départ, il m’offrit un livre dans lequel il avait déjà commencé à noter ses « observations », si on voulait. Un instant, mon esprit vogue jusqu’à lui… et en fait, je me dis qu’il n’aurait pas de difficulté à me trouver, en effet… Cela m’avait toujours intrigué, mais maintenant… tout est clair ! Devant mon regard turquoise, la porte de Konoha s’ouvre lentement. L’horizon sombre se colore derrière moi aux premiers rayons de soleil qui traversent le ciel… un peu comme un éclair sauf que contrairement aux éclairs, la lumière me semble bien plus… passive. Nettement plus… Mes goûts se portent vers l’éclair contrairement au soleil. Sa lumière plus rapide et surtout plus violente, se marquant d’un son qui fait mal aux oreilles lorsqu’on est trop près… Parfois, je me demande comment je peux porter mon affection à une chose aussi furtive… mais peut-être que c’est son apparition furtive qui la rend rare et donc merveilleuse… Oui, merveilleuse !

Le vent frais fait voler quelques mèches argentées devant mes yeux et je sens le reste de mes cheveux flottés dans l’espace autour de mon crane, aussi… Ici haut, le vent est nettement plus fort qu’en bas… Mon regard turquoise descend lentement vers le sol… quelques pieds plus bas que mes pieds. Heureusement pour moi, je n’ai pas peur des hauteurs. Autrement, quel désastre ! Je ferme les yeux doucement pour savourer la caresse du vent sur mon visage pâle. Les minutes passent… en autant que lorsque j’ouvrirai les yeux à nouveau la porte soient ouverte bien grande… cela signifiera mon entrée... Non, je marquerai une pause avant d’entrée. Pour jeter un coup d’œil au petit bouquin de Kayah et ainsi deviner ce que je cherche exactement même si je sais fort bien que… le garçon, bien qu’il soit incroyablement intelligent, ne peut plus m’aider à partir d’ici… Je n’ai pas encore ouvert le livre pour le tourner à la page suivante, mais je devine que ses dessins représenteront la bête et pas son contenant…

Je devrai me donner un nom…

Oui, un nom mystérieux… un rôle dans ce vaste monde. Quelque chose d’effrayant pour… pour faire peur et inspirer le respect sans pour autant montrer mon visage. Je laisserai l’imagination des gens faire le travail quant à mon identité… ce serait super ! Comme une sorte de meurtrier ou… de « méchant » qui se donne un nom diabolique pour qu’on l’associe à cette chose… Bon d’accord, généralement le « méchant » en question n’est pas vraiment la personne qui génère ce surnom, mais… Moi, je peux faire autrement. Aucune règle ne régit les « noms de méchants qui font peur ». De toute façon, les méchants sont justement méchants car ils ne respectent PAS les règles pas vrai ? C’est justement ce qui est super ! Moi, aucune règle ne m’atteint… Il n’y a pas de règle spéciale pour les gens COMME MOI et les règles traditionnelles ne valent pas pour nous, c’est tout simple comme principe ! COMPRIS ?

Mes paupières s’ouvrent un océan turquoise qui tourbillonne de vitalité !

Mon regard se pose à nouveau sur l’immense porte… Ouvert. Tout est parfait ! Tout est prêt… Et vraisemblablement, toutes ces réflexions… plus ou moins utile en sont venue à la conclusion que… JE SUIS UNE CHASSEUSE DE JINCHUURIKI ! Eh voilà !

…Non, mais… Cela voudrait dire que je me chasse aussi ? Non, Non, Non… Je ne peux pas me chasser moi-même… quel réflexion idiote ! Je soupire… Pff, qu’est-ce que je peux être idiote parfois… Alors voilà, la TRÈS puissante Kea, Chasseuse de Jinchuuriki est prête à tous les attraper. Je devrais peut-être créer une sorte de bannière sous laquelle les rassembler ? Je souris à cette idée… Oui. Il me faudrait un logo aussi… Une sorte de signature à laisser sur mes crimes ! …Mes crimes ? C’est un bien grand mot, je ne prévois tuer personne quand même… Simplement gouverner ! Eh, eh !

Je sors de mes pensées qui voguent vers un horizon lointain… peu important. Il y a plus important… Comme de trouver mes semblables…

Je me fais pensée à une extra-terrestre qui cherche d’autre extra-terrestre... Cela me fait bien rire ET me plait ! Voilà… Nous sommes un peu comme des E.T. c’est Sympathique… Un rêve d’être différent… ENCORE PLUS DIFFÉRENT ?!?! SUPER ! Enfin bref, oui, je dois les trouver et cesser de rester là au sommet de mon arbre à fixer stupidement les murs du village… Ils n’ont rien d’intéressant et je n’ai pas de vision hyper puissante qui me permet de voir au-delà des murs… Peut-être que « lui », il l’a ? Ce serait super… sauf que je m’en serai sans doute rendu compte, pas vrai ? Enfin… Allons-y !

Je saute en bas de l’arbre sans façon en un atterrissage dur, mais… sans problème. Je concentre mon chakra dans mes jambes… le relâche à l’atterrissage créant une sorte de… trou dans le sol sèche. Le sol ne se soigne pas, lui. Je m’éloigne simplement pour m’engager sur le chemin qui mène vers la porte… l’immense porte qui grossit encore et encore quand j’approche, sans limite… Le chemin devient pavé de petite pierre. Une attention toute délicate, mais… même la route vers l’enfer est pavé avec de bonnes intentions, pas vrai ? Cela dit… je doute que Konoha soit comparable à l’enfer… ou du moins, à l’image que je m’en fais…

Je m’arrête.

Je dois avoir l’air « Normale ». Oui, je sais… Moi, Keaki, je ne PEUX avoir l’air normal et être comme le commun des mortels, je suis nettement trop supérieure. Ce serait IM.PO.SSI.BLE ! Cependant… je peux peut-être utiliser mon « SAVOIR » sur le commun pour l’imiter ? Je glisse une main une main sur mes pantalons de satin noirs qui ondule doucement autour de mes jambes maigrichonne au rythme du vent pour enlever les saletés. J’attache mes cheveux fins de mon mieux, malgré le vent, en une natte que je noue avec un ruban jaune pâle, la même couleur de mon petit kimono court, trop grand qui tombe sur mes épaules dévoilant la peau pâle… à l’air presque malade. Cela dit, en dessous je porte un vêtement noir sans manche qui me couvre tout de même… l’essentiel. Le ruban à ma taille qui tient le kimono relativement… attacher est noir, lui aussi. La boucle est défaite en un unique nœud et je me plais déjà du monde où je vais vouloir le défaire… peut-être qu’à bout de patience, je vais le découper avec un de kunai caché à ma taille… sous un pan de vêtement… ou alors perdu en route, quelque part. Peu importe pour le moment… Je baisse le regard sur moi, oui. Je dois avoir l’air du commun des mortels de mes orteils dans mes sandales jusqu’à la pointe de mes cheveux qui dépasse de la natte ! Je sors de mon sac que je porte pendu à mon épaule le fameux livre de Kayah et je souris lorsque je reconnais l’écriture en patte de mouche du garçon… et le dessin, comme je m’y attendais de la bête. Je referme le livre brusquement…

Peu importe…
Un sourire large éclaire mon visage tandis que je continue ma marche vers la porte parce que…

C’est un défi de plus pour l’ « incroyable Kea, chasseuse de Jinchuuriki » !
…Yéh !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keaki Hachi et Emienn Cho
~Jûunin de Kiri~
~Jûunin de Kiri~
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 23/08/2008
Localisation : Le vent dirige nos pas vers... L'Inconnu.

Ton niveau
Expérience:
10/100  (10/100)
Niveaux du Ninja:
4/14  (4/14)

MessageSujet: Re: L'incroyable Kea, Chasseuse de... [LIBRE]   Sam 30 Aoû - 21:26

[On recommence ? xD]

[J’essai un autre truc et… Si c’est déplaisant, faut me le dire. Mon narrateur s’appelle Faey, elle apparait dans mon histoire (PRÉSENTATION)… Vous comprendrez au cours de la lecture que Faey n’est pas là et ne fait PAS partit de l’action.]


Konoha… Leurs pieds s’étaient menées jusque là comme guide par une force invisible. L’un se plaisait à croire en silence que je guidais leurs pas de là haut… Son regard s’ouvrait au matin sur le ciel bleu et il croyait presque m’y voir ! Folie, bien sur, mais je ne peux pas prétendre être dans un état pour lui dire le contraire vu mon absence dans ce monde… Je suis témoin, uniquement et de toute façon, cela ne changera jamais vraiment de ce qui était « avant » l’incident. J’étais tout de même simplement témoin avant… J’ai toujours été les yeux qui voient sans « vivre » vraiment tout ce dont j’aurai rêvé… et maintenant, c’est bien plus que voir ! C’est sentir… en plus de voir.

Être placée dans L’Équipe 3 : Faey Kagami, Keaki Hachi et Emienn Cho est l’évènement clef…
L’évènement qui a changé ma vie… et qui l’a raccourcie.

Je n’en veux à personne cependant…
Pas même à Lui…

…Il marche lentement derrière son ami, son seul ami désormais et encore… Je ne me suis jamais considérer comme « méritante » de son amitié. Il vaut tellement plus ! Et pourtant, je sais que j’ai été son amie même si par le passé, je l’avais frappé, trainé par terre, rué de coups et couvert de boue. Il m’a pardonné il y a bien longtemps déjà… et moi ? Moi, je me suis pardonné le jour où j’ai inspiré pour la dernière fois… Une petite inspiration, mais quand même ! La brise froide lui glace les os malgré le manteau noir qu’il porte par-dessus ses vêtements. La pluie a écrasé ses cheveux blonds sur son crane à cause de la pluie… alors que sa capuche virevoltait follement refusant de demeurer en place, sur sa tête. Ses bottes sont trempées et à chaque pas, un petit bruit se fait entendre signifiant clairement qu’il a les pieds dans l’eau… littéralement. L’eau a transpercé le manteau depuis un moment déjà et la situation inconfortable d’avoir ses vêtements collés à sa peau le gêne dans ses mouvements. Ses pantalons rendent déplaisant chaque pas tant ils sont collés à ses cuisses. Il distingue la chevelure enflammé de son ami juste en avant et un instant, il se contente de fixer les contours de la silhouette du garçon qui marche d’un pas décidé. S’ils ne se sont pas arrêtés pour la nuit, c’est à cause de lui ! Et d’ailleurs… aucun d’eux n’avaient envie de dormir sous la pluie pour se réveiller le lendemain dans le même état dégoutant. Au moins, là, ils ont seulement les bottes, le bas du manteau et peut-être un peu les pantalons de boueux… Rien de plus.

Le garçon aux cheveux dorés, comme la bête, accélère le pas pour se rapprocher de son ami. À côté de lui, il se sent toujours minuscule parce qu’il lui arrive aux épaules… Rien de plus. Il doit lever les yeux et la tête vers lui quand il lui parle, mais… Jamais il ne se lassera de la compagnie du grand garçon… Si tout ceci semble étrange d’un point de vu extérieur, ce ne l’est plus pour moi. Après l’incident…

Après « l’incident », c’était fini pour Emienn Cho. Le garçon aux yeux turquoises ne pouvait plus rester… plus après ce qui c’était passé. S’il restait, il aurait droit à une petite cellule, rien de plus… Rien de moins. Cela dit, s’il quittait… Il aurait ses chances ailleurs puisque personne ne viendrait pour chasser la bête. La peur guidait bien des pas ! Alors, Emienn prit peur… Lui aussi. Alors, il est partit… Simplement. Et même s’il s’en veut… Même s’il en veut à la bête à l’intérieur de lui, il a la personne la plus apte à l’aider… Keaki. Keaki Hachi n’aurait pas pu faire un meilleur choix que de choisir d’accompagner Emienn ce jour là… Il aspirait à plus que Kiri de toute façon ! Alors voilà… Ils en étaient à errer… à voir les choses de leurs yeux propres au lieu de le lire. C’était ça, la vraie vie…

Sauf que pour le moment… Il leur faudrait trouver refuge car le temps empirait lentement… Bientôt, une tempête ferait rage, sans doute. Demeurer ainsi sans abri était dangereux... Il tonnerait et Keaki serait mit à l’épreuve au même titre qu’Emienn…

L’horizon s’obscurcit encore… et encore…
Il fera bientôt nuit.

Ils s’engagent lentement sur un sentir sinueux qui descend la falaise vers le sol… vers les arbres… vers le niveau de Konoha. Ils ne peuvent plus trop attendre… Non, ils ne peuvent plus… Ils doivent augmenter le pas.

Le garçon aux cheveux roux ne tourne pas son regard vert pétillant vers le plus petit garçon. Non, il se contente de regarder droit devant lui… S’il voit l’état de son ami, il sera tenté de faire des folies pour sauver la situation. Mauvaise idée…

-Il faudrait aller plus vite, il lance distraitement en augmentant le pas.

Emi soupire… Visiblement, c’est déjà un rythme rapide pour lui, mais il se refuse à l’avouer. Ce serait un signe de faiblesse de sa part… le plaçant sous Keaki en termes de puissance. Non, il a besoin d’être fort au même titre que Keaki ! S’il veut que Keaki reste avec lui, il se dit qu’il doit être aussi fort sinon PLUS fort. Pas moins… Surtout pas. Cela dit, être plus fort que Keaki lui semble impossible… et pourtant, pour Keaki, Emienn est le plus puissant des deux… Et pour moi ? Pour moi, ils sont aussi fort l’un que l’autre… mais dans certains domaines… l’un est plus fort que l’autre… comme n’importe qui !

-…Est-ce qu’on arrive bientôt ? demande soudainement Emienn en levant son regard turquoise vers l’autre garçon.

De façon automatique, Kea tourne le regard à son tour vers son ami et… aussitôt, les idées pour aller plus vite s’impose à son esprit tandis qu’il regarde les cheveux totalement trempé du garçon blond, ses vêtements lourds tant ils sont absorbé d’eau et la peau qui recouvre un bonne partit de ses vêtements… Et pourtant, il sait qu’il est littéralement dans le même état… bien ragoutant et bien peu charmant ! Soudainement, il s’arrête pour se tourner vers Emi qui s’arrête surpris et le regarde les yeux exorbités avec un regard du genre : « Pourquoi tu t’arrêtes ? Tu viens d’annoncé qu’il fallait aller plus vite !?! » Enfin… Moi, c’est ce que j’arrive à y lire, mais… je sais que Kea comprend la même chose sans que les mots aient traversées les lèvres bleutés par le froid d’Emienn. Keaki lui prend la main et lance, soudainement :

-Mobilise le chakra dans tes pieds comme pour marcher sur l’eau…

-Pourquoi ? répond aussitôt Emi inquiet.

-On va descendre la falaise… immédiatement…

-Immédiatement… c’est ce qu’on fait déjà…

-Oui, mais… Sans s’embarrasser du sentier…

-…Quoi !?! Tu es fou… Je… Je n’y arriverai jamais !

-…Oui.

-Non…

-Oui, je sais que tu peux le faire…

J’avais raison de croire que Keaki était le compagnon idéal pour Emi… Sa façon de parler, de trouver le mot pour aller chercher Emienn et le pousser à suivre ses indications malgré sa peur… Moi aussi, je sais qu’il peut le faire. C’est simplement sa constante peur qui le bloque. Il a peur des hauteurs… pour commencer alors… c’est atroce tout ça, sans doute. Il approche du bord de la falaise pour jeter un coup d’œil vers le bas… et ne voit rien de bien… significatif… Il hausse les épaules sous le regard vert brillant de Kea et place ses mains pour exécuter le sceau nécessaire… et aussitôt, il s’exécute à mobiliser le chakra dans la paume de ses pieds. Il regarde même Keaki le faire lui-aussi pour finalement prendre la main d’Emi et approche du bord à son tour…

Un saut… Un saut dans le vide. Emi retient son cri de peur et dès que ses pieds touchent la roche, il se met à courir. Il lâche la main de Keaki qui court plus vite que lui et le regarde approche du sol et sauter en relâchant le chakra dans ses paumes de cheville pour atterrir sur le sol en une culbute… Arrivé à la bonne hauteur, il fait de même. Il saute, lâche le chakra et culbute pour tomber sur ses pieds… à nouveau, mais dans le bon sens cette fois. Aussitôt… Ses yeux distingue la silhouette de la porte de Konoha et lentement… Keaki le guide vers le sentier à nouveau pour avancer vers la porte de Konoha… lentement. Au moins, maintenant, ils étaient sur de se rendre alors ils pouvaient ralentir le pas…

Au grand soulagement d’Emienn…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'incroyable Kea, Chasseuse de... [LIBRE]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» [recherche] kit main libre intra auriculaire htc desire
» Un petit pokémon perdu [Libre]
» Système main libre pour auto
» [INFO] Faire un kit main libre voiture pour 20 € ou moins sans Bluetooth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Shippuden :: | Konoha Gakure no Sato | :: Portes de Konoha-
Sauter vers: